Pindar Van Arman

Artiste et roboticien américain, Pindar Van Arman a redéfini la rencontre entre l’art et la technologie depuis son studio à Washington D.C. Diplôme de l’Université Ohio Wesleyan (1996) et d’un Master de la Corcoran School of the Arts and Design de l’Université George Washington (2010), Van Arman combine son expertise dans les deux domaines pour remettre en question les notions conventionnelles de créativité. 

Depuis le développement de son premier système en 2005, Van Arman a révolutionné le domaine de l’art robotique, en créant des machines telles que “CrowdPainter”, “bitPaintr”, et la plus connue, “CloudPainter”. Ces robots, capables de peindre avec un pinceau sur une toile, présentent un mélange d’intelligence artificielle et de machine learning (apprentissage automatique), qui repoussent les limites de ce qui est considéré comme un travail créatif. 

Son parcours commence avec de simples machines à dessiner des lignes, évoluant vers des systèmes sophistiqués utilisant des composants imprimés en 3D, des bras robotiques doubles, et des algorithmes avancés. Ses robots n’assistent pas lors du processus de création; ils contribuent à des compositions originales, brouillant la ligne entre l’humain et la créativité informatique. Cette innovation a été saluée par des personnalités du monde de l’art, telles que le critique Jerry Saltz, qui a noté l’incroyable “bon goût” des robots et leur sens artistique proche de celui des humains. 

CloudPainter a fait l’objet d’une attention particulière et de nombreuses récompenses, notamment la première place au concours Robot Art en 2018. La capacité du système à produire des portraits évocateurs avec différents degrés d’abstraction a été acclamée, soulignant l’habileté de Van Arman à fusionner la technologie et l’expression artistique.

Les artistes