Refik Anadol

Né en 1985 à Istanbul, Refik Anadol est une personnalité reconnue dans le monde de l’art contemporain, célèbre pour son travail novateur au croisement de la data, de l’art, et de la technologie. Le parcours d’Anadol l’a conduit à la prestigieuse université de Californie à Los Angeles (UCLA), où il a obtenu un Master des beaux-arts du département de Design, Arts et Médias. Aujourd’hui encore, il continue de contribuer au monde universitaire en tant que conférencier dans son alma mater, formant les esprits de futurs artistes et designers. 

En tant que fondateur et directeur du Refik Anadol Studio et son aile de recherche, le “RAS LAB”, Anadol s’impose comme un pionnier explorant le potentiel narratif des données. Son studio se concentre sur la découverte et le développement de récits de données, brouillant les frontières entre les domaines digitaux et physiques. 

Ses oeuvres ont été exposées dans le monde entier, dans des musées, galeries ou festivals, tels que le Moma à New York, le Centre Pompidou-Metz, la National Gallery of Victoria à Melbourne, la Biennale de Venise, au Hammer Museum  Los Angeles, au Dongdaemun Design Plaza à Séoul. 

L’approche unique de Refik en matière d’art digital intègre la transformation des données en expériences immersives, employant souvent des technologies de pointe telles que l’intelligence artificielle et le machine learning. Ses travaux se caractérisent par leur capacité à susciter un dialogue avec le spectateur sur le rôle des données dans la société contemporaine.

Les artistes